Le Centre Ressource Ile de France pour les personnes concernées par les troubles psychiques, pour leurs proches et pour les professionnels

CEAPSY

Argument

 

 

Santé mentale : Parlez-en à votre réseau !

 

 

Les secteurs de l’action sociale, médico-sociale et sanitaire impliqués dans l’accompagnement en santé mentale sont particulièrement concernés par les mutations sociétales en cours : précarisation sociale, augmentation du nombre de troubles psychiques reconnus, augmentation des situations de pair-aidance, multiplicité des acteurs spécialisés dans l’accompagnement, variété des conditions de prise en charge, saturation de nombreux dispositifs…

 

Dans un tel contexte, où le nombre de situations nécessitant un suivi augmente proportionnellement plus que les ressources financières nécessaires pour y faire face, le réseau permet d’envisager de nouvelles formes d’accompagnement, selon des modalités  alternatives  et innovantes.

 

Pour les professionnels, pour les proches et pour les personnes concernées elles-mêmes, la nécessité d’envisager les personnes concernées par les troubles psychiques dans leur globalité et dans leur environnement plutôt que dans un morcellement de préoccupations, est évidente. Et désormais, en matière d’accompagnement en santé mentale comme dans d’autres champs, nul ne peut plus prétendre apporter à lui seul l’ensemble des réponses attendues.

 

Que l’on soit professionnel, aidant ou personne concernée, reconnaître le réseau comme une ressource et l’intégrer à ses perspectives, c’est sortir d’un entre-soi, pour se donner une chance de réinterroger et d’améliorer ses façons d’envisager les situations.

Conçu dans cette perspective, le réseau est un point d’appui majeur pour la question des pratiques : légitimation, identification, invention, partage, retour d’expérience, communication, évaluation…

Bien constitué et correctement mobilisé, le réseau permet de proposer un cadre d’accompagnement mieux structuré, où l’on observe moins d’effets d’éclatement ou de sur-ajout des interventions, et où la réactivité est améliorée grâce à une meilleure identification et un meilleur accès aux ressources.

 

Au sein du réseau, grâce aux actions menées en faveur de la déstigmatisation, de l’empowerment, de l’entraide, de la pair-aidance, de la prise en compte du savoir expérientiel, l’expression des différents acteurs est plus équilibrée que jamais. Ce contexte de décloisonnement et de partage incite à une meilleure prise en compte des différents points de vue et favorise l’émergence de nouvelles dynamiques co-construites, conduites en direction de l’usager.

Dans ces dynamiques de réseau, les parties prenantes considèrent les usagers au regard des ressources qu’ils représentent, plus qu’au regard de leur trouble ou de leur pathologie. Et on mesure désormais les bénéficies-santé tirés d’un tel renversement de perspectives !

Associer les usagers à la conception et à la mise en œuvre à l’évaluation des actions de leur propre parcours de soin s’avère donc incontournable. Et concomitamment, c’est en favorisant ainsi l’intégration des usagers aux formes ouvertes et collectives d’intervention, qu’on légitimera le mieux le travail en réseau !

 

L’une des principales forces du réseau est bien de permettre le développement de réciprocités, de solidarités et de coopérations, dans un contexte massivement marqué par le « chacun pour soi », par des logiques de pré carré et de concurrence.

L’intervention collective « en réseau » ouvre le champ plus large de la participation au travail sur le milieu, sur les causes des inadaptations, sur la chose politique…

Elle invite à partager les informations pour mieux s’adapter à l’évolution des besoins et aux exigences financières et réglementaires. Elle structure le rapprochement des acteurs de la santé mentale autour d’une culture commune et d’enjeux convergents.

 

Affirmer collectivement la nécessité de soutien ; se positionner comme interlocuteur et force de proposition auprès des professionnels et des partenaires institutionnels ; animer un espace de réflexion, d'échanges de pratiques et d'émulation… les différents acteurs peuvent tirer un avantage certain du réseau, pour renforcer leur place dans le dialogue qu’ils entretiennent entre eux, et avec les institutions.

 

Au cours de cette journée où nous entendrons des personnes concernées, des proches, des aidants et des professionnels, nous explorerons différents aspects du réseau dans le champ de la santé mentale, notamment :

  • Le réseau au service des usagers, des professionnels et des aidants
  • Les spécificités de la dimension collective du réseau en santé mentale
  • Le réseau comme ressource et comme connecteur de pratiques inspirantes
  • Les différents visages du réseau en santé mentale

 

Cette  journée vise à proposer des interventions faisant se croiser les regards, partager les savoirs et les pratiques interdisciplinaires, afin d’insuffler l’envie d’échanger, d’inventer, de développer de nouveaux modes de collaboration.

 

Vive et faire vivre la culture réseau avec le Céapsy !!!

 

 

 

Pour lire la présentation générale du colloque, cliquez ici

Pour consulter le programme du colloque, cliquez ici

Pour consulter les informations pratiques et techniques, cliquez ici

Pour connaître les partenaires du colloque, cliquez ici

Pour demander une inscription, cliquer ici

 

 

Pour toute information n’hésitez pas à nous écrire : colloque2020@ceapsy.org